Forum RPG du manga survival-horror High School Of The Dead
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Watashi wa umaretekitanda akui no daishou negae

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Watashi wa umaretekitanda akui no daishou negae   Jeu 28 Fév - 18:05

Je traînais les pieds dans cet endroit morbide me donnant la nausée. Y avait bien trop de monde et ils dépensaient beaucoup trop pour rien. Moi j'arpentais ce grand magasin à la recherche d'une nouvelle proie mais je ne voyais personne qui aurait pu convenir. Les gens présents avaient l'air de noyer leur karma sous la bonne humeur en faisant leurs emplettes. Je ne comprenais pas ce mode de fonctionnement, personnellement j'étais contente lorsque je voyais quelqu'un pleurer à cause moi. M'enfin, nous n'avions pas tous la même façon de voir les choses.

Soupirant, je m'assois sur un banc à côté d'une dame d'un grand âge. J'avais toujours eu un profond respect pour les personnes âgés par leur bravoure de ne pas encore avoir craqué et fini en hôpitaux psychiatrique. Quoi ? Ce n'est pas là qu'on envoyait les vieux ? Rah, je m'étais encore trompée. Je lui souris en lui demandant si elle allait bien tout en finissant la glace à la pistache qui commençait lentement à fondre dans ma main droite. Nous commençons alors à parler de le pluie, du beau temps et de la folie des passants avec les quinze mille sacs qu'ils se promenaient; cela faisait bien une heure que nous étions là à papoter quand un cri retentit et je me précipitais vers l'auteur de ce bruit.

A terre se trouvait un jeune homme inerte. Le détaillant de plus près, je fus surprise de constater qu'une morsure béante se trouvait dans son bras. Je fis reculer le groupe de personne avide de bouleversement dans leur petite vie tranquille en justifiant:

#Écoutez, je suis médecin *FAUX* poussez-vous, laissez le respirer nom d'un chien !


Ils s'exécutèrent sans broncher et je pus lui administrer les premiers soins que j'avais apprit lors d'un cours au collège. J’espérais qu'en sauvant ce garçon, il allait vouloir m'être redevable et j'allais enfin pouvoir trouver une proie à mon gout. Mes chances de réussite étaient minces mais je ne désespérais pas pour autant. Je tenais sa main, gelée, en attendant les vrais secours qu'une femme avait appelé. Malheureusement, je sentis son dernier souffle venir et alors que sa main me serrait fermement, elle devint soudain molle et flasque. Il avait quitté son corps.

Je me relevais, lentement et m'éloignait de la foule mais surtout du corps. Je trouvais répugnante l'idée de voir des morts. Alors que je me dirigeais vers la sortie j'entendis des cris. Encore. Ils n'avaient pas bientôt fini de tous mourir ?! Agacée je me retournais et vis le corps du mort, debout, à quelques mètres de moi. Il me regardait avec deux grands yeux rouges et je me mis à réfléchir: comment un mort pouvait-il revenir comme cela à la vie ? A moins de m'être trompée, je ne vois pas d'explication.

Tout en continuant de me fixer, le mort saisit la gorge d'une jeune femme et commença à dévorer sa joue avec un appétit féroce. Et soudain se fut l'émeute; la foule de personne ayant assistée à la mort puis à la résurrection de cet affreux garçon prirent leurs jambes à leur cou et affolé, se dirigèrent vers la sortie. Me trouvant sur leur passage, j'eus juste le temps de rouler sur le côté pour ne pas me faire piétiner. Couverte de poussière, je me relevais en toussant et alors que j'allais atteindre la sortie quelque chose ou du moins quelqu'un me tomba dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Kirito Kirigaya

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 01/02/2013
Age : 22

Carnet de survie
Arme:
Objet(s):
Mode de survie:

MessageSujet: Re: Watashi wa umaretekitanda akui no daishou negae   Ven 1 Mar - 19:28

Kirito se trouva dans sa zone de jeu préférer le centre commercial, le seul lieu où il peu exercé c’est talent de pickpocket, pour lui cela était une habitude c’est l’un de ses seul revenue car oui m’agréer sa dégaine de gentil étais enfaite un voyous, mais pas n’importe lequel tout le monde s’avaient qu’il ne faut jamais rester près de lui pour risque de se retrouver avec de gros ennuie, pas par ce qu’il est bagarreur mais à cause de c’est activité qui ne sont pas vraiment légal, on pouvait dire qu’il a tout fait.

Donc il passa de poche en poche pour récolter sont revenue du jour, quand tout d’un coup un homme l’attrapa par l’épaule, cette personne étais un agent de la sécurité du centre commercial, il venait de se faire « choper ». Il essaya de se débattre pour s’enfuir mais l’agent le tenait beaucoup trop fort pour qu’il puisse faire quelque chose, l’homme étais grand et plutôt baraque comparer à Kirito qui lui étais minuscule a coter. L’agent parlait dans son talkie-walkie comme quoi il a enfin réussie à l’attraper, mais au pleins milieu de sa discussion un de ses collègue leurs indiqua qui y avais du grabuge dans le hall, un homme serais tombé dans les vapes et qu’une jeune femme lui appliquais les premiers secours.

L’agent se dirigea avec le voyou toujours prit au piège vers le hall pour en savoir plus, mais il était trop tard le jeune homme serais mort ? Non il se releva sous leurs yeux, le ressusciter se précipita sur une femme et lui dévora la joue. Les gens prit de panique partir tous vers la sortie, ce qui bouscula l’homme qui tenais Kirito se qui lui permît de s’enfuir à toute vitesse mais Kirito perdit pas le nord et en profita pour faire les poches des gens qui se poussais. Mais sous la précipitation des personnes au tour de lui il perdit l’équilibre et tomba sur une jeune femme et se qui fit tomber tous les portefeuilles de c’est victime, il leva la tête et reconnue la personne avec qui il avait percuté c’était celle qui avais prodigué les premier secoure au revenant. Il lâcha c’est quelque mot :

- Et merde tout est tombé, bravo merci hein !

Il ne prit pas le temps d’attendre la réponse de son interlocutrice, et commença à récupérer les dizaines de portefeuille tombé. Quand ils purent se relever tout étais chaos, des gens faisaient demi-tour qui t’ils vue des personne se faisant dévorer. On ne pouvait plus partir, dans le hall les gens se mangèrent entre eux et à la sortie c’était la même chose, Kirito pensa à voix haute :

- Raaaah si on ne peut pas sortir par ici alors … Il réfléchit et trouva la solution, il y a les échelles de secoure à l’étage !

Il échangea un court regard en vers la fille qui venais de percuter.

- Enchanter beauté moi c’est Kirito Kirigaya, j’aurais bien voulue papoter un peu mais là sa sent un peu trop la merde pour moi donc si tu veux bien m’excuser je vais m’en aller, Bon a part si tu veux me suivre mais tu risques de me gêne plus que autre chose.


Kirito se retourna et partie en courent en direction de l’escalier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Watashi wa umaretekitanda akui no daishou negae   Lun 4 Mar - 23:24

Eh l'autre abruti qui me renversait et ne s'excusait même pas. Une victime parfaite en outre ! En un bond, je fus debout prête à lui en coller une mais il me devança en me sortant une vieille réplique dont j'étais sûre e l'avoir déjà entendu dans un film ou une série B. Je m'écriais:

# Dis pas pardon ! Crétin !


J'avais juste eu le temps de voir que c'était un voleur. Ah bah bravo. Une cible moins facile du coup. Beaucoup plus rusé que les autres. Il disait vouloir rester papoter, mais qu'il se casse nom d'un chien. J'n'avais rien à faire de son baratin. Même si avec son air charmeur, j'avais dû mal à lui résister. Je m'étais quand même conçu une carapace de fer pour ne pas m'éprendre du premier venu quand même !

Soupirant, je regardais la scène qui s'étalait devant moi: une dizaine de cadavre à terre et quelques personnes penchés au dessus des corps. Je me demandais ce qu'ils fabriquaient. Lorsque je m'approchais, ils se retournèrent le visage sanglant. Je fis deux pas en arrière et penchais la tête sur le côté. Okay okay. Ils étaient vraiment bizarre eux. Avec un cri effroyable, y en a un qui me sauta à la gorge. Je tombais en arrière contre une poubelle qui se renversa dans un affreux bruit métallique.

# Rah mais dégage ! Qu'est-ce que tu me veux toi ?!


Je le tenais à bout de bras. Ses mâchoires claquaient et... il me bavait dessus ce crétin ! Je lui balançais un coup de genoux bien placé mais il ne réagissait pas. Un coup de tête. PAM. A moitié assommé, je constatais que ça n'avait en rien affecté cet andouille. On aurait dit qu'il essayait de me bouffer.

# Oh merde, t'as vraiment l'air d'un zombie tu le sais ça ?


Tout en attendant qu'il me réponde ou me mange au choix, je fixais ses yeux: ce n'était plus que deux billes blanches. Surprise, je mis tellement de force dans mes bras que je repoussais le gars en un coup et le fit rouler loin devant. Je me relevais à la vitesse de l'éclair et partis en direction du dehors. Malheureusement les gens continuaient de se presser et les portes coulissantes n'arrivaient pas à faire passer tout le monde en même temps. Des gens se faisaient piétiner, je levais les yeux au ciel.

# Je pense prendre les escaliers que bidule a prit. Je sais pas où ça va me mener mais ça vaudra déjà mieux que les grandes portes.

Et je me dirigeais vers l'escalier en courant. Je zigzaguais afin d'éviter les cadavres et fermais la porte doucement derrière moi par crainte d'alerter d'autres personnes "agressives". Je grimpais les escaliers quatre à quatre et ouvris brusquement la porte qui menait à l'étage. Là-haut je retrouvais l'abruti qui m'avait renversé. Je trottinais vers lui et lui mis une baffe. Vengeance.
Revenir en haut Aller en bas
Ozumi Anako

avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 27/02/2013
Age : 20

Carnet de survie
Arme: Bokken d'Ozumi
Objet(s): Shurikens, sa camarade du Club de Kendo, Minami
Mode de survie:

MessageSujet: Re: Watashi wa umaretekitanda akui no daishou negae   Ven 8 Mar - 21:53

Orthomésia ~ Le Réveil de la Rage Immortelle

Un Bruit sourd derrière Ozumi attira son attention, tournant la tête elle aperçoit un jeune homme baffé par une jeune fille

*C'est vachement le moment pour une querelle d'amoureux...*

Se dit-elle en voyant la scène. Regardant autour d'eux elle ne vit aucune menasse sur la passerelle du premier étage où se trouvent les deux jeunes gens mais, par précaution, elle décida de ne pas à les rejoindre, après tout, un jeune couple qui se querelle dans une telle situation cela ne peut qu'attirer des ennuis, elle décida à défaut de les rejoindre, de leur faire signe de se taire et jeta un Shuriken aux pieds de la jeune fille, étant celle qui frappe l'autre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Watashi wa umaretekitanda akui no daishou negae   

Revenir en haut Aller en bas
 
Watashi wa umaretekitanda akui no daishou negae
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» watashi wa.. watashi wa.. wakanai.....
» [Presentation] Hajimemashte watashi wa Lucian desu
» Watashi no namae wa Hikaru... [Terminé]
» Watashi wa Kodoku desu :p
» Watashi ,...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
High School Of The Dead RPG :: Zone Est :: Le centre commercial-
Sauter vers: