Forum RPG du manga survival-horror High School Of The Dead
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand le redoublant fait la loi. Ou qu'il essaie.[fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kangryong Yucheon
Voyou
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 22
Localisation : Sud-Ouest

Carnet de survie
Arme: Ses poings
Objet(s): Ses poings
Mode de survie: Ses poings, seul ou en équipe, qu'importe.

MessageSujet: Quand le redoublant fait la loi. Ou qu'il essaie.[fini]   Mar 6 Mar - 21:29

Je ne sais pas où je vais, mais je sais que c'est pas vers le centre ville. Je me suis complètement paumé ma parole... C'est la honte quand même, je suis parti de chez moi il n'y a pas vingt minutes que je retrouve déjà plus mon chemin... Mais bon, à devoir faire des détours parce que les gens ont laissé leur bagnole au milieu de la rue, comment veux-tu que je ne me paume pas aussi... Saleté de fainéants, tout ça parce qu'ils ne sont pas foutus de prendre leur rouleau à pâtisserie et de taper sur la tête de ces foutus zombies... C'est pourtant pas compliqué, regarde, comme ça, VLAN ! Mange ton axe kick sale cadavre ! Il n'y a pas de quoi s'enfuir de cette ville, moi je vous le dis. Je n'ai pas encore croisé de groupes de plus de six zombies à tout péter... J'espère vraiment qu'il y aura plus d'action au centre ville. Ai niid akushion !
Tiens, c'est le Lycée Fujimi ça. Je me suis donc vraiment paumé... Merde. Il a l'air mal en point ce lycée, il aurait été envahi ? Je me tâte à aller voir... Ouais allez, quitte à être paumé, autant aller à ce Lycée dans lequel j'étais censé aller étant jeune. On dirait que c'est ouvert... Bizarre. Bon bah j'entre hein...

" Moshi moshi ! Il y a des survivants dans cette cour ? "

Aucune idée. C'est désert. Elle est jolie cette cour n'empêche. Avec ses cerisiers en fleur et tout... franchement pas mal.

AAAAAH ! Kyaaaaaaa ! Yamete ! Nooooooon !


Ça, c'est le cri d'un lycéen qui s'est fait bouffer, ou je ne m'y connais pas ! Bon, je vais aller faire un tour dans ce lieu pourri, s'il le faut je pourrai sauver l'une ou l'autre vie. Par où est-ce qu'on rentre déjà ? Ha ouais, là. Ha, il y a des zombies juste derrière la porte. On dirait qu'ils ne savent pas l'ouvrir. Haha ! Noobs ! Bande de débiles ! Me font rire ces zombies.
Bon, je propose de fracasser la porte et eux avec. J'ai pas de temps à perdre. Allez, je prends un peu d'élan...

" Hyaaaaaaaaaa "

BAM PLING BROTCH

Voilà qui est fait. Rien de tel qu'un bon big foot pour sonner aux portes... et écraser les malheureux derrière.
Tiens mais c'est marrant... J'entends des grognements venir en masse... Ho putain, c'est quoi ce bordel, il y a toute une troupe de zombies qui arrive par l'escalier ! Mais merde ! Attends je sais, ils ont dû réagir au bruit quand j'ai défoncé la porte... Je suis dans la mouise...
Non, reprends-toi, ce sont des mioches, et des mioches zombies en plus. T'en as défoncé des plus terribles que ça, allez, montre-leur qui c'est le papa ! Ils arrivent tous groupés, je peux en finir en un coup... Je sais, dans ce genre de situation il n'y a que celui-là qui marche.

La projection de l'épaule !

Haha ! Les voilà tous retournés dans l'escalier ! Je suis trop bon, mouahahaha !

Greuaaaaorgh
Haaaaa ! Sale con ! Ça va pas de débarquer juste derrière les gens comme ça ?! Tiens, plus que c'est ça, je t'attrape la tête et la fais rentrer dans la porte ! Voilà !! Non mais ho ! Il m'a fait flipper ce trou de balle !

Fiouuuu... J'ai eu tellement peur que j'en parlais tout seul... Faut vraiment que je fasse attention. Bon, et maintenant ? J'ai bloqué l'accès aux escaliers, c'est malin ! Ha non, ils se relèvent. Ouais, ça aurait été trop simple aussi... Bon, je vais me les faire dans la cour, il n'y a pas assez d'espace ici.

" Hey les cadavres ! Venez vous faire dépuceler dans la cour si vous êtes des flaques humaines ! "

Et le pire c'est que ça marche. Sont vraiment trop cons. Ils ont l'air de réagir au bruit cependant. C'est bon à savoir.
Allez, je recule d'une dizaine de pas et attends qu'ils sortent. Ils ont l'air de n'être que onze de valides. Ça va être amusant.
Il y en a un qui arrive avant les autres. Je vais lui coller mon amour dans sa gueule à celui-là. Et le voilà avec un souvenir de mon poing ancré dans sa face jusqu'en enfer. Les trois suivants sont bien amochés, il leur manque soit des bras, soit une jambe... Même les zombies sont handicapés... Le premier, j'évite sa mâchoire et attrape l'arrière de son crâne pour l'écraser au sol derrière moi. Le second se prend un coup de talon dans le menton et se retrouve la nuque brisée. Le troisième a profité de mon élan pour recevoir mon index et mon majeur dans ses yeux, après quoi je l'ai jeté sur ses potes qui arrivaient. Plus que 7.
Le suivant arrive les dents vers l'avant. Je lui attrape sa tête avec mes deux mains et lui colle mon genou dans le menton. Ses dents s'écrasent les unes sur les autres. Déjà qu'il était pas beau, là c'est pire. Après ça, je l'achève en le jetant par-dessus moi. D'après le bruit qu'il a fait en retombant, il est mort. Ils mangent pas assez ces lycéens, ils sont trop légers. Il y en a deux qui viennent. Je vais pas me faire chier : je les attrape tous les deux par leurs cheveux et fais se rencontrer brutalement leur tête. Et qui veut de la cervelle ?
C'est ça les quatre derniers, venez tous en même temps, qu'on s'amuse.
Je fais une balayette au premier, mets un coup de coude sur le front du deuxième, et un revers du poing dans le troisième. Le quatrième a mis ses mains sur mes épaules et s'apprête à mordre mon cou.

" Nerver dream of it, fucker ! "

Je me baisse au moment où ses dents viennent sur moi et passe derrière lui. Je le ceinture et le soulève jusqu'à écraser sa tête sur le sol derrière moi.

" Try this German Suplex ! Pfeuh ! "

Alors que je me relève, les trois autres zombies sont déjà autour de moi, relevés. Et merde. Et je suis toujours au sol. Me reste plus qu'un truc à faire : je fais pivoter mes jambes et me laisse tourner sur les épaules en leur mettant des balayettes sous mon élan. C'est ce que j'appelle une coupole dans les tibias, ou " comment mettre à terre trois zombies en dansant le breakdance ". J'en achève un en lui donnant un coup de pied dans la tête pendant qu'il se relevait, le deuxième se prend le retour du même coup de pied en axe kick dans sa gueule, et le troisième je lui attrape les jambes alors brisées et le fais tourner autour de moi avant de l'envoyer s'écraser contre le mur.

Mission complete. Putain je suis crevé... Ça va se compliquer pour la suite...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Quand le redoublant fait la loi. Ou qu'il essaie.[fini]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand la mémoire vous fait défaut [Isabeau]
» On ne réfléchit à sa vie que quand on fait des erreurs.
» 04. Quand l'alcool fait des ravages. || Ashton Kinney
» Pédophilie: pourquoi la justice ne fait rien ?
» Une Garde Pure [ prio ; Oméni, Raven, Gylfie ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
High School Of The Dead RPG :: Zone Ouest :: Le lycée Fujimi :: La cour-
Sauter vers: