Forum RPG du manga survival-horror High School Of The Dead
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Que tout le monde se calme, il y a juste un zombie dans la baignoire !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Que tout le monde se calme, il y a juste un zombie dans la baignoire !    Dim 27 Mai - 21:14

Une fois dans l'habitacle, je me détends et soupire: Skaïzo est juste à côté de moi et toujours vivant, sans morsure ni blessure. D'ailleurs je me demande avec une surprise sans égard pourquoi je me faisais autant de soucis pour ce type alors qu'il savait ce qu'il faisait. Saito se lance alors dans une course effréné et je dois bloquer mon fusil contre la portière de peur de buter quelqu'un par erreur si jamais la sécurité s'actionne par magie et que le fusil bouge d'une position de 180 degrés vers la droite puis horizontalement vers la gauche; Zack, lui, semble toujours aussi perdu sur le siège avant, j'aimerais bien le secouer pour qu'il parle et nous expliquent ce qu'il lui arrive parce qu'il pourrait perdre l'usage de sa langue si il ne s'en sert pas o.ô

- On va où maintenant?

La voix masculine de Saito me tire de mes pensées et je me creuse les méninges avant de hausser les épaules et d'ajouter en regardant dehors le carnage qui se déroule devant mes yeux impuissants:

"Nous allons au centre commercial" voyant leurs regards interrogateur se poser sur moi je continue en argumentant "Bah quoi ? y'a d'la bouffe, des protections, et une boutique d'armes: c'est l'endroit rêver vous trouvez pas ?!"

En attendant que Saito prenne la nationale conduisant au centre commercial puis de prendre le pont Tokonosu, oui parce que je sais très bien qu'il m'écoutera et suivra mon idée, je me tourne vers Ska et m'approche de lui. Mon souffle se fait plus léger, j'évite de regarder par les vitres pour ne pas me terrifier plus que je ne peux déjà l'être.

"Eh regarde ça j'ai des vivres, et des lampes de poches" lui dis-je en lui braquant ma lampe de couleur violette dans sa tête "Trop top nan ?"

Ma tête commençait à me peser malgré la discussion pertinente qui se déroulait entre Ska et moi ^^ Il allait falloir qu'on trouve rapidement le magasin de matelas en arrivant car je ne tiendrais pas longtemps surtout si il fallait qu'on combatte en arrivant là-bas. Un bon gros lit à baldaquin de préférence vu que j'avais toujours rêver d'en avoir un dans ma tendre enfance et que celle-ci s'était envolée bien vite avec l'arrivé des morts-vivants. Je décapsule une cannette de bierre et étends mes jambes entre les deux sièges avant.

"Une fois arrivée dans le centre commercial si il n'y a pas trop de zombies on courra jusqu'à la petite porte de service, j'ai encore un double des clés accrochés à mon trousseau vu que j'y ai travaillé pendant les vacances d'été, ensuite on zigouille tout les zombies dedans, et on se magne de barricader la grande porte vitrée à l'avant. Des questions ?"

Je me renfonce dans mon siège, sans être attaché bien sûr, vu que maintenant l'anarchie est permise Wink et qu'à tout moment on peut se faire renverser par une horde de morts-vivants et devoir se barrer super vite du hammer. A l'orée d'un virage que Saito prend tout aussi vite que je l'aurais pris, je me retrouve catapulté contre Skaïzo qui lui même fut collé contre la porte passager.

"Désolée" voilà les seules paroles que j'ai réussi à articuler suivi de "tu sens vachement bon"

Je penche ma tête sur le côté, toujours contre lui, et souris du mieux que je peux. Mon dieu dîtes moi pourquoi je tremble ^^ le contre-coup de ce qu'il nous est arrivées tout au long de la journée ? d'ailleurs j'ai vraiment l'impression que cette journée a duré une année entière.





Dernière édition par Jilly White le Jeu 7 Juin - 20:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Skaïzo Tanaka
Ψ Mazohyst of Decadence Ψ
avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 04/10/2011
Age : 22

Carnet de survie
Arme: Couteau suisse, mitrailette
Objet(s): Un sac à dos...
Mode de survie: En groupe.

MessageSujet: Re: Que tout le monde se calme, il y a juste un zombie dans la baignoire !    Lun 28 Mai - 15:18

Et ainsi, ils furent repartis. Une nouvelle fois, les quatre jeunes que l'on peut considérer comme amis, allaient en direction du centre commercial qui se situait dans la zone Est de Tokonosu. Plus précisément encore : au centre commercial ! Pourquoi cet endroit? Me diriez-vous, eux-mêmes ne savaient pas où aller... et puis ça leur donnait l'occasion de se recharger niveau munitions et armes voire même de rencontrer d'autres survivants. Pendant le temps qui se déroulait dans la voiture, Skaïzo avait mit un écouteur dans son oreille gauche histoire d'entendre ce qui se disait tout en se divertissant. D'ailleurs il restait intrigué face au comportement de son vieil ami Zack, enfin Jilly faisait un peu n'importe quoi Skaïzo lui causait (de lampes, oui c'est très intéressant à parler de ça quand on est censés se faire buter par des zombies xD) puisque c'était la seule qui était d'humeur communicative et que Saito conduisait.

"Une fois arrivée dans le centre commercial si il n'y a pas trop de zombies on courra jusqu'à la petite porte de service, j'ai encore un double des clés accrochés à mon trousseau vu que j'y ai travaillé pendant les vacances d'été, ensuite on zigouille tout les zombies dedans, et on se magne de barricader la grande porte vitrée à l'avant. Des questions ?"

*Ça ma l'air d' être une bonne idée, sauf qu'on ne pourra pas y rester des années...*

Ah oui aussi, à vouloir jouer la petite rebelle c'est à dire à ne pas mettre sa ceinture de sécurité : Gilou s'écrasa telle une feuille morte sur Skaïzo qui fût saisi par le choc mais qui ne le montra point au niveau de ses expressions de visages. Bon il savait que toutes les filles tombaient à chaque fois sur lui c'est comme dans la pub Axe (d'ailleurs c'est son parfum, oui je dis n'importe quoi mais on s'en fout^^) et oui ça se passe comme ça, alors il l'excusa pour cette fois-ci. D'après la route que reconnaissait Skaïzo, le centre commercial ne semblait plus loin, mais il voyait que Jilly tremblait alors il tenta de la rassurer en lui disant que tout allait bien se passer et qu'il n'y avait aucunes raison d'avoir peur puisque ils étaient encore vivants et en la regardant dans les yeux (TROP FORT), malgré le fait qu'il ne savait pas ce qui la préoccupait. Ils arrivèrent à destination et malheureusement, ça grouillait d'infectés !

- Let's go, on y est : Jill tu devrais passer en avant pour ouvrir la porte de service que tu nous a dit et nous montrer où elle se trouve. Pour moi il me reste encore pas mal de munitions non-utilisées alors je vous couvre, mais restez en garde aussi !

Sur cette phrase, les coups de feu retentirent : et il y avait comme une impression dans l'air que tout ceci n'allait jamais se terminer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Saito Fukushima

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 02/12/2011
Age : 21

Carnet de survie
Arme: Fusil de chasse (calibre 32)
Objet(s): Une pomme... de terre ^^
Mode de survie: Je frappe quelqu'un avec ma voiture et on devient ami :D

MessageSujet: Re: Que tout le monde se calme, il y a juste un zombie dans la baignoire !    Dim 3 Juin - 21:32

La destination était choisie et la voiture roulait à toute vitesse. Le seul problème, Saito ne se souvenait pas de la route pour y aller... Il n'avait qu'à rouler et la mémoire allait lui revenir, pas de problème. Jilly avait eu une bonne idée en proposant le centre-commercial, il devait y avoir beaucoup de nourriture et Saito commençait à avoir faim. Il n'avait pas mangé depuis un bon moment et l'idée d'avoir un repas chaud devans lui l'aidait à aller encore plus vite. Pendant que Zack avait autant de réaction qu'un zombie et que Jilly faisait plus connaisance avec Skaizo, Saito tentait de se rapeller du chemin.

*Par où, par où, par où... LA NATIONALE!*

Il se sentait idiot de ne pas y avoir pensé plus tot, mais ils devraient aussi traverser le pont. Ils allaient avoir des problèmes si les policiers l'avait bloqué. Pour aller sur La Nationale, il devait tourner et pas question de ralentir. Il négocia le virage comme un maître et grâce à sa ceinture de sécurité, il resta sur son siège. Jilly fit pratiquement un vol plané et attérit sur Skaizo. Saito continua de regarder droit devant lui pour éviter un autre accident et il vit enfin le pont.

Il y avait des policiers un peu partout, mais ils laissaient encore passer les civils en vie. Beaucoup à pied, peu en voiture. Saito roula entre les voitures à toutes vitesse et ìl réussit à traverser le pont sans ralentir et sans faire de victime innocente. Un peu surpris que tant de personne soit rassemblés en un si petit endroit. Le groupe aurait pu les rejoindre, mais c'était la mort assuré dans un si gros groupe. Quelque secondes plus tard et le centre-commerciale était devant eux.

- On est arrivés!

- Let's go, on y est : Jill tu devrais passer en avant pour ouvrir la porte de service que tu nous a dit et nous montrer où elle se trouve. Pour moi il me reste encore pas mal de munitions non-utilisées alors je vous couvre, mais restez en garde aussi !

Skaizo sortit et commença à tirer. Saito pris son arme charger et après que tout le monde soit sortit avec les provisions, il vérouilla la voiture, au cas où ils devraient encore l'utiliser.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Que tout le monde se calme, il y a juste un zombie dans la baignoire !    Lun 4 Juin - 13:40

Lorsque Saito coupe le moteur de la voiture, je range mes superbes lampes qui pourrait très fortement nous être utiles et empoigne le fusil à pompe de ma main gauche. J'enfonce la portière et sort la première: les autres me couvrent. Je fais le moins de bruits possibles et n'utilise que la crosse de mon arme pour repousser mes assaillants peu nombreux (pour le moment). Notre conducteur a eu la bonne idée de se stationner à moins de dix mètres de l'entrée de service ce qui m'assure un chemin sans embûche et sans trop de zombies à éliminer. Une morte-vivante d'une soixantaine d'année se tient juste devant la porte et fait un demi tour très très trèèèèèèès lent vers moi: j'abat ma crosse sur le duvet qui recouvre son crâne putride et pousse le cadavre sur ma droite. Il n'y a que cinq revenants à mes côtés et ils ne font pas du tout attention à moi, ni même à mon trousseau de clés que je sors avec peine de ma poche de jupe.

*Saleté d'uniforme - Aaaaaaargh*

Quand je réussis enfin à sortir les quatre clés de cette satané poche, elles tombent dans un tintement significatif pour les zombies. L'heure de la viande fraîche est arrivée !
Je les ramassent précipitamment et envoie un coup de pied dans le tibia d'un mort-vivant que vient de me frôler. Pour ne pas attrouper trop d'individus contaminés je fais de grands signes aux garçons et articule avec insistance mais sans voix:

"Hé les gars !"


[justify]Les garçons mitraillèrent les zombies qui m'entouraient et accoururent à mes côtés afin d'entrer. J'avais réussi sans peine à glisser la clé argentée dans la serrure parfaitement conçu pour. A l'intérieur du bâtiment crasseux d'extérieur, il régnait un calme parfait et une propreté surfaite: aucun mort-vivant n'y avait mis les pieds.

" Merde ! On a paumé Skaïzo ! Oh non non non non non non"

J'enfonçais ma tête entre mes mains: comment avait-il pu disparaître ?

"Bon *longue inspiration* il n'a pas pu se faire mordre, ni se faire emporter par la horde alors..."

Et je marchais le long d'un couloir tout en continuant à parler, je passais devant une rangée de table sûrement mise là pour les rapides repas des employés (ou les parties de poker tardives) puis devant la porte des vestiaires. Mon pas était rapide et mes paroles incompréhensible:

"Peut-être est-il entré par une autre porte ? J'espère vraiment qu'il va bien, je voudrais bien partir le chercher mais les tonnes de zombies derrière la porte ne m'inspire guère... Je ne vais pas paniqué pour si peu, c'est un grand garçon quand même ahahahaha"

Ce rire nerveux s'éleva dans la pièce, rien d'autre ne produisait de bruit. Je retournais d'un pas rapide vers mes deux amis et continuais à ouvrir ma bouche et à en sortir des mots qui allaient plus rapidement que ma pensée:

"Je propose que vous alliez fouiller les placards de la cantine pendant que je m'occupe du vestiaire. On se rejoint ici dans moins d'une demi-heure"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Que tout le monde se calme, il y a juste un zombie dans la baignoire !    

Revenir en haut Aller en bas
 
Que tout le monde se calme, il y a juste un zombie dans la baignoire !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tout le monde s'en fout...
» DSL tout le monde
» bon tout le monde a joué au foot
» Un jour je ferai comme tout le monde c’est promis… (ou pas).
» je peux pas plaire a tout le monde, mais quand je vois a qui je ne plaid pas, ça ne me dérange pas ! - KALISTA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
High School Of The Dead RPG :: A l'abri des zombies :: Cimetière-
Sauter vers: