Forum RPG du manga survival-horror High School Of The Dead
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Partez devant et titubez jusqu'à eux (Kurai)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Partez devant et titubez jusqu'à eux (Kurai)   Lun 25 Juin - 15:16

Nawak. J'avais gagné ! Largement gagné. Alors je protestais:

"Pfiou arrête de te vanter, je te rétame niveau score"

Avec un large sourire, je montais derrière Kurai en croisant les doigts pour qu'il apprécie la vitesse parce que c'était ce que je préférais en moto. J'accrochais sans méfiance mes bras autour de la taille du garçon et me serrais à lui: ouais j'aime le danger mais je n'ai pas envie de massacrer mon corps sur la route non plus. Mon sadisme n'est pas du masochisme, faut-il que je vous le rappelle ?

"De la grâce, laisse moi rire, t'a encore des progrès à faire ouais" chuchotais-je à son oreille alors qu'il démarrait.

Je ne me demandais pas où nous allions, j'aurais pu aller n'importe où tant qu'il y avait de la baston, des clopes, de l'alcool et du sexe. Tous les vices du monde en fait. Cette apocalypse commence à me plaire finalement.
J'avais déjà un petit goût du danger avant tout ça mais l'accident de ma génitrice y avait mis fin prématurément, qui sais ce que je serais devenu si elle n'était pas intervenu. Aurais-je continuer de fricoter avec Collway ? Penser à mon frère me fout des frissons de plaisir. Fallait vraiment que j'arrête de penser à lui de cette façon.

En pleine apocalypse, nous allions enfin connaître tout les plaisirs que les vieux nous interdisaient auparavant. Les vieux qui ne voulaient pas que nous découvrions tout leurs petits vices. Qu'est-ce que ça pouvait foutre ? Eux qui nous réprimandaient lorsque nous scotchions devant les films de zombies, ils doivent tirer une de ses têtes à présent. A mon avis, ce sont eux qui crèveront les plus vite dans cette bataille. Et je ne ferais rien pour empêcher ça. Même pour les membres de ma famille: c'est la nature qui décide. Je peux vous paraître froide par rapport à ce qu'il se passe mais je ne peux pas me concentrer correctement si je pense au malheur qui s'abat autour de nous.

"Je crains que tu ne m'ai en quelque sorte enlevé en fait" concluais-je
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Partez devant et titubez jusqu'à eux (Kurai)   Jeu 28 Juin - 4:15

"Je crains que tu ne m'ai en quelque sorte enlevé en fait"

Oui, c'était la réalité de leur petite rencontre et association.
Je suis a la recherche de ma soeur, le dojo de la famille est malheureusement sur le chemin et il doit bien aller vérifier..Mais Jilly..Elle, où voulait-elle aller, son but n'était surement pas de survivre uniquement, elle est forte certes, mais nul ne l'est asse dans cet enfer s'il na rien d'autre que sa survie en tête, sinon..La folie s'emparerait de nous tous.

-Oh, tu n'avait pas réellement le choix rester trop longtemps au même endroit est un réelle danger, et n'oubli surtout pas que ce supermarché est le plus populaire de la ville, tout ceux qui voudront s’équiper viendront ici..

Kurai mit le contacte et la moto commença a rugir , attirent a elle de nouveaux zombies qui furent balayé lorsque le Yokubo encra son pied dans la terre et fit rouler une roue en tournent le guident pour effectuer une rotation avec la machine avant de mettre les gaz pour aller sur la route, roulent a toute vitesse.
-Et maintenant plus que jamais, la confiance doit se mérité entres nous les humains.
A présent je veut savoir où tu a l'intention d'aller..Histoire que j'ai idée du parcoure.


Que ferait-il si il ne pouvait être d'accord?, il devait absolument aller de l'autre coté de la rivière pour rejoindre sa soeur parti au travail, enfin avec un peu de chance elle réussira a revenir car elle na nulle part où aller et elle est pas du genre a prendre l'avion en abandonnent sa famille..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Partez devant et titubez jusqu'à eux (Kurai)   Jeu 28 Juin - 20:27

Appuyant ma tête contre l'épaule de Kurai, je fermais les yeux me laissant bercer par le bruit du moteur sillonnant les rues vides d'êtres humains et jonchées de cadavres vivants. Bien heureusement être accompagné dans ce genre de situation est plutôt encourageant face à la survie mais je pressentais que je n'allais pas tarder à découvrir les méfaits de cette petite alliance.
Je pris deux minutes de réflexion face à son interrogation qui me laissait perplexe; j'avais -si on puis dire- abandonné mes amis pour un endroit plus accueillant -> j'étais un peu lâche, de plus je ne savais pas où se trouvait mon frère et ma seule famille c'est à dire mes parents étaient aux USA et je l’espérais de tout coeur: dans le bunker que nous avions construit mon frère et moi sur un coup de tête il y a deux ans de cela dans le jardin de l'appartement de central Park.
J'en conclus donc qu'il n'y avait que la survie des lampes qui se trouvait dans mes poches qui devait m'inquiéter.

" Je n'ai pas de destination. Je veux juste continuer à vivre autant de temps que le destin m'en a donné, ce qui est assez drôle car il s'en ai pris aux autres sur un sacré coup de tête quand même "

OK ! Mes réflexions ne servaient à rien mais je m'ennuyais profondément derrière mon partenaire, qui lui devait jouir de pouvoir conduire un pareil bolide.

" Tu dois faire quelque chose toi ? Aller chercher de la famille ou des amis ?"

OU BIEN SECOURIR LA VEUVE ET L'ORPHELIN ! Je me retins d'hurler ça et me concentrais sur la route bien que je ne conduisis pas. Tiens, parlant de lampes, il me faudrait des piles au cas où... Ah mais suis-je bête elles marchent à l'énergie de ma force de mouche tournant un levier. Elles sont écologiques en plus ! Je le dirais à Skaïzo lorsque nous nous retrouverons.
Mes muscles raidit je décidais de relâcher mon étreinte et de m'appuyer sur les poignées de la moto situées à l'arrière. Lorsque je penchais ma tête en arrière, je découvris avec stupeur que les morts-vivants bien que lent nous poursuivait inlassablement: avait-il déjà épuisé leur réserve ? Quel bande de carnassier !

" Hm... Nous sommes poursuivis il me semble. Après je dis ça, je dis tout hein "

Je ne pus étouffer un rire et me cramponnais de nouveau à Kurai.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Partez devant et titubez jusqu'à eux (Kurai)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Partez devant et titubez jusqu'à eux (Kurai)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hisse et ho, Santiano ! Si Dieu veut toujours droit devant, Nous irons jusqu'à la cité noire [Syrius/Etix/Munja]
» Jusqu'a mort s'ensuive... (Linoël, Idryl, Luna, Sanzo, Shrys
» René Civil devant le tribunal criminel
» Kurai Hoshi, La lame divine / Kurama, le roi rouge
» Devant la Cathédrale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
High School Of The Dead RPG :: A l'abri des zombies :: Cimetière-
Sauter vers: