Forum RPG du manga survival-horror High School Of The Dead
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand apocalypse rime avec liberté.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kangryong Yucheon
Voyou
avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 04/03/2012
Age : 22
Localisation : Sud-Ouest

Carnet de survie
Arme: Ses poings
Objet(s): Ses poings
Mode de survie: Ses poings, seul ou en équipe, qu'importe.

MessageSujet: Quand apocalypse rime avec liberté.    Mar 24 Juil - 11:59

Encore une journée de merde à rester bloqué chez moi... Tout ça parce que, si je sors, je vais encore faire des conneries... C'est franchement un sale défaut ça ! Et la police qui commence à m'avoir à l'œil... je suis carotte, je peux juste plus sortir de cette foutue baraque ! Ou plutôt de cet appart'. Obligé de rester là, à faire le con avec ces altères... c'pas une vie ça ! Société de merde aussi, on peut plus vivre sans argent, et l'argent ce sont les mêmes qui l'ont, mais j'ai pas envie de bosser pour eux moi ! Je veux juste vivre ma vie tranquille sans avoir à me faire chier ! C'est impossible ça ?! Monde de merde, moi je te le dis... C'était mon maître qui me disait de vivre ma vie comme je l'entendais... mais c'est putain d'impossible ça. Il a rien compris le maître. Je te jure...

Kyaaaaaaaaaaaaaaaaah

Hm ? Ça, c'est le cri d'une demoiselle en détresse ou je ne m'y connais pas. Seulement... ça venait de la rue. Ouais, de la rue treize étages en dessous. Flemme d'y aller. Quoique, si jamais elle se faisait agresser et que je lui venais en aide, ça ferait un peu de bien à mon dossier. Je crois que je vais y faire un tour en fait.
Me voilà arrivé en bas... Y a rien ici ! Ha si, deux types de l'autre côté de la rue. Qu'est-ce qu'ils foutent à mater le mur comme ça ? 'Sont cons les gens, j'te jure.

" Hey ! Les gars, z'avez pas entendu un cri y a pas long ? "

Ils m'ont entendu au moins ? Ha oui, ils se retournent. Ho putain ! Les pauvres, ils sont en lambeaux ! Rho les mecs, je sais pas ce qu'ils ont pris, mais si c'était une baston, ils l'ont foutrement perdue ! Haha ! Ha bah tiens, ils arrivent. Ils boitent les mecs, hahaha ! Mais quelle espèce de rouste est-ce qu'ils ont prise ? Ils se rapprochent... ils ont l'air bizarre en fait. Leur regard est vide, leur bouche grande ouverte... Qu'est-ce qu'ils ont ?

" Hola hola, nanda omaera ? "

Ça me fait chier qu'ils répondent en poussant ce genre de rugissement grotesque, sont vraiment impolis. Je te leur en foutrais moi. P'tain, mais ils sont vraiment ignobles ! Ils sont humains ? J'ai des doutes tout à coup... Rhaaaa qu'est-ce que je fais ? Ils sont devant moi là et continuent de s'approcher, on dirait qu'ils vont me bouffer...
Tiens, j'entends quelqu'un courir là-bas, il gueule un truc...

"C'est une apocalypse zombiiiie ! Barricadez-vouuuus !"

Une... Comment ?! Alors ces trous de balles sont des zombies ? Je comprends mieux maintenant... Haha... Hahaha... Mouahahahahahaha !! C'est énorme ! Rien de tel pour mettre un peu d'ambiance dans cette ville de merde ! Venez là mes beaux que je vous tue une petite seconde fois, haha !
Je mets un grand Big Foot dans le premier, voilà qui devrait le calmer. Et le second je finis de lui arracher sa mâchoire en frappant dedans du revers du poing, fallait pas me gaver. Haha, ils sont nazes, de vraies loques humaines dégueulasses. Hoho, ils se relèvent, z'en ont dans le futal ceux-là. Je vais finir de vous arranger la gueule moi, z'allez rien comprendre. Celui qui n'a plus de mâchoire se prend mon genou dans la face avant de s'être relevé. Cette fois-ci il a l'air mort et bien mort. L'autre, celui qui est maintenant au milieu de la route, revient lentement. Mais... je crois qu'on a de la visite. Un bus qui passe dans la rue à toute allure. Adieu le zombie, héhéhé... Rha putain, ma veste ! Elle est pleine de sang ! Saloperie !
Bon, ça promet de devenir intéressant tout ça. Me demande si c'est la même merde dans toute la ville. Peut-être que c'est comme ça dans le monde entier d'ailleurs. En tout cas moi ça me permet de me barrer et de vivre enfin tranquille, héhéhé ! Chère société de mes deux, cette apocalypse n'est que ton deuxième souci. Tu vas surtout regretter qu'elle m'ait permis de me barrer, hahahaha !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Quand apocalypse rime avec liberté.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand frapper rime avec jouer [PV Caleb]
» Quand bar rime avec bagarre! [Elijah - Logan]
» Sujet libre - Quand s'amuser rime avec tuer
» Quand "Tingapour" rime avec "nid de blurps"... [PV Lya, Nybelus, Shinzô, Keylo et Kirya'tylanhem]
» Quand on joue avec le feu, on se brûle.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
High School Of The Dead RPG :: Zone Est :: Les banlieues-
Sauter vers: