Forum RPG du manga survival-horror High School Of The Dead
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quand le monde a basculé dans la quatrième dimension !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Saori Miyake

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 04/06/2012

Carnet de survie
Arme: Une Barre de fer
Objet(s): Rien pour le moment.
Mode de survie: On the Road again ...

MessageSujet: Quand le monde a basculé dans la quatrième dimension !   Lun 23 Juil - 21:53

Comme tous les matins, Saori se leva à cinq pour aller nager un peu avant d'aller prendre son petit-déjeuner. C'était son rituel matinal pour se mettre en condition et ainsi être en forme pour affronter une rude journée de travail. Après trente minutes de natation intensive, La jeune idole alla sur la terrasse de son appartement pour profiter de la vue pendant qu'elle se restaurait. Du thé, du pain grillé, de la confiture, du beurre et un œuf à la coque constituaient son premier repas de la journée. Elle prit son temps pour manger et finalement quitta la table pour se préparer vers six heures quinze environ. Une bonne douche pour se nettoyer du clore de la piscine et un bon brossage des dents plus tard, la voilà prête à rejoindre les studios de cinéma Nikkatsu qui se situait en plein centre-ville. Il fallait compter avec la circulation pour s'y rendre et c'était pour cela que mademoiselle Miyake partait toujours avant sept heures de chez elle pour être certaine d'être pour huit heures au plus tard là-bas.

Comme tous les matins, elle pointa à l'entrée des studios au environ de huit heures moins dix. A peine arrivée, qu'un petit monde se mettait à fourmiller autour d'elle pour la préparer au tournage de la journée. Entre coiffeuses, maquilleuses et habilleuses, il y en avait du monde pour s'occuper d'elle. Pendant ce temps, la jeune Madoka Hattori faisait la lecture de l'agenda de la journée. Cette jeune femme à lunette était la secrétaire particulière de la jeune star japonaise. Une fois prête, il était temps de rejoindre le plateau de tournage pour donner vie au personnage créé par toute cette fourmilière géante. Cela faisait un bon mois que tout était réglé comme du papier à musique et que personne n'y dérogeait.

Sauf que cette fois, il y eut un grain de sable qui dérégla cette belle machinerie et cela pour toujours en faisant basculer la vie de Soari et celle du monde entier par ailleurs, dans un effroyable enfer. Ce matin-là, la jeune idole du Japon n'avait pas spécialement prêté attention à ce qui se passait dans les rues et puis combien même, elle n'aurait pas compris grand-chose. Le mal se répandait déjà à travers la ville de manière insidieuse, plus personne n'était à l'abri quand les autorités avaient découvert le problème. C'était trop tard, mais cela personne ne le savait et tout le monde vaquait à ses occupations habituelles. Alors, Saori était allée aux studios pour travailler comme d'habitude. Là, tout se passait assez normalement jusqu'à son arrivée sur le plateau de tournage. On commença à tourner une des scènes de la nouvelle série dont la jeune nippone était l'héroïne quand l'un des techniciens fit un malaise. Ce fut le début de l'horreur, car on conclut rapidement à la mort de ce dernier et pourtant il se releva pour mordre férocement un de ces collègues au coup. Après quoi, il relâcha son étreinte pour se jeter sur une des maquilleuses qui se tenait juste à côté. Le blessé succomba rapidement à sa blessure au coup avant de se relever lui aussi et d'attaquer les gens. Un vent de panique balaya le plateau de tournage et la confusion engendra d'autres victimes qui finirent par se relever et se joindre aux autres marcheurs. Madoka eu la présence d'esprit de prendre Saori par les bras pour la trainer jusqu'à sa loge. Les deux jeunes femmes se barricadèrent là pour attendre les secours. La sécurité avait été alertée et finirait bien par résoudre cette situation complètement folle. Au bout d'une bonne demie heure d'attente, on pouvait entendre la sécurité arrivait et commencer le nettoyage au coup de feu. Cependant, on pouvait aussi entendre des hurlements d'horreurs, des suppliques ou encore des cris de haine. La situation était réellement confuse et les deux jeunes femmes restèrent cachées dans cette petite pièce en espérant voir des gens leur venir en aide sans pour autant oser se signaler de peur d'attirer les fous sur elles.

Il était environ dix heures quand le calme revint dans les studios. Il n'y avait plus un bruit de coup de feu, ni de hurlements ou de quoi que ce soit d'autre. Madoka tentait d'utiliser son téléphone pour joindre un des responsables du studio et savoir de quoi il en retournait, mais personne ne répondait. Le temps passait doucement dans cette atmosphère suffocante et oppressante. Au bout d'un moment, Saori en eut marre d'attendre et décida de sortir voir ce qui se passait et elle eut une vision d'horreur en ouvrant la porte. Dans les couloir, il y avait des traces de sang partout sur les murs et le sol, mais aucune trace de cadavres. Une fois la stupeur passée, la jeune femme décida qu'elle irait voir ce qui se passe sur le plateau de tournage. De son côté Madoka ne voulait pas sortir de la loge et pria la jeune idole d'en faire autant en attendant les secours qui devraient finir par arriver. Avec précaution, elle se dirigea sans bruit vers le plateau pour voir ce qui s'y passait et encore une fois elle fut saisie par une vision d'horreur. Là, on pouvait voir certaine personne en train d'en dévorer d'autres. Soudain, un hurlement arriva du couloir où se trouvait sa loge et il provoqua une réaction chez les cannibales. Tous commencèrent à marcher en direction des cris. La situation devait dangereuse et dans un geste désespéré, Saori se cacha derrière un des rideaux du plateau de tournage. Personne ne la remarqua et une fois la voie libre, la jeune Miyake traversa le plateau de tournage pour tenter de rejoindre la sortie de secours qu'il y avait de l'autre côté. Chemin faisant, l'un des morts à moitié dévoré commença à bouger et se mit à ramper en direction de la jeune idole japonaise. Prise de panique elle tenta de fuir en courant, mais elle trouva porte close et aucun moyen de l'ouvrir avant l'arrivée de la vorace créature. Elle sentait la panique monter en elle quand sa main entra en contact avec un objet froid, un objet métallique: une barre de fer. D'instinct, elle se mit en garde comme si c'était son bokken. Elle prit le temps de contrôler sa respiration afin de ne pas se louper et frappa d'un coup net et précis la chose au niveau de la tête. Dans un effroyable glapissement, le mort rendait l'âme pour une deuxième et dernière fois.

A peine le temps de se remettre de ses émotions que déjà de nouveaux problèmes se faisaient jour. Ceux qui avaient déserté la pièce étaient de retours et si elle ne voulait pas se retrouver coincée ici avec ses fous assoiffés de sang et de chair fraiche, il fallait trouver un moyen d'ouvrir cette satanée porte de secours. A l'aide de sa barre de fer, la demoiselle Miyake tenta de forcer la porte en faisant levier. Après quelques secondes d'efforts qui lui parurent une éternité, la porte céda avec fracas. Un flot de lumière entra dans la pièce ce qui aveugla momentanément la jeune femme. Quand ses yeux s'adaptèrent à la luminosité, elle constat avec horreur que la situation qui frappait les studios, s'était emparé de la ville entière. Mais elle n'avait pas le temps à perdre, car déjà les fous se dirigeaient vers elle avec la ferme intention d'en faire leur repas. Saori ne savait pas grand-chose sur ce qui se passait, mais elle se rappela des jeux vidéo comme résident evil, des films, séries ou mangas sur le thème des zombies et pensa que c'était à ce genre de situation qu'elle avait à faire. Alors, dans le doute, la jeune idole japonaise décida d'appliquer des consignes de sécurité assez stricte comme d'éviter de se faire mordre, etc ... La jeune femme se lança dans un sprint pour quitter au plus vite les studios. Elle fila en direction du parking tout en essayant de se faire la plus discrète possible. Une fois rendue au parking, il lui fallait trouver un moyen de locomotion et surtout les clefs, car elle ne savait pas comment faire pour démarrer une voiture autrement. D'ailleurs, pour la conduite ce n'était pas gagné non plus.

Saori se rappela que dans le local des gardiens, il y avait des clefs des voitures de fonctions des studios. Il fallait juste entrer, les prendre et trouver la bonne voiture et tout cela sans se faire croquer par un de ces marcheurs affamés. La jeune femme arriva en vue du dit local sans trop d'encombre malgré la présence de nombreux morts. Elle inspira profondément pour se donner du courage avant de se dire à elle-même.


- Saori Miyake: Aller ma fille, un peu de courage. Il te faut ses clefs pour sortir de cet enfer. Il te les faut absolument.

Hors RP:

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Volonté de l'Eventreur
♠ Master of Death Puppets ♠

avatar

Messages : 44
Date d'inscription : 21/07/2012

MessageSujet: Re: Quand le monde a basculé dans la quatrième dimension !   Mar 24 Juil - 11:01

Tu es une pauvre âme égarée et tu as besoin d'un bon samaritain pour te venir en aide ? Sache qu'ici c'est mon royaume et que personne n'a le droit de survivre.

Autour de toi, ce n'est que feu et sang. Pour arriver au local, tu devras te montrer courageuse et sans faille. Le chemin que tu dois emprunter est jonché de morceaux de verres, de caméras éclatés sur le sol et de membres humains fraîchement arrachés. J'espère que cette vision d'horreur saura calmer tes ardeurs car si tu penses t'échapper ce n'est pas encore jouer. Les quelques rôdeurs errent sans but ici et là, certains se cognent mais ne ressentent pas la douleur, d'autres grognent et te font trembler mais tu n'as pas à t'inquiéter tant que je ne lance pas de dés.
C'est une roulette russe, si tu avance d'un pas tu marchera sur un épais morceau de verre qui ne supporteras pas ton poids, te blessera au pieds et avertiront les rôdeurs de ta présence. En revanche si tu longe le mur gauche tapissés de fleurs, rougeâtres en raison des larges traînés de sang le recouvrant, tu auras peut être une chance de ne pas te faire croquer ~
Mais... oh malchance tu aurais peut être dû respirer moins fort, tu as attirés une poignée de zombies, tu aura le décompte plus bas grâce au lancé de dés. A présent ils se trouvent juste derrière toi bonne chance.

L'apocalypse est lancé, plus rien ne peut l'arrêter et j'ai le plein contrôle du sort de ce monde #

Le membre 'La Volonté de l'Eventreur' a effectué l'action suivante : Lancer la mort

'Macchabés' : 4
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Quand le monde a basculé dans la quatrième dimension !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sans famille, seul au monde, on tremble dans le froid ✖ ( terminé )
» CASSY SOLOMOS ☀ quand le monde entier te persécute, tu te dois de persécuter le monde.
» Quand le monde entier te persécute ... ♦ Maddox (UC)
» Canada, le Pays le Plus Accueillant au Monde pour les Expatriés
» Quand champ de blé se fait mine d'or

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
High School Of The Dead RPG :: Zone Ouest :: Tokonosu :: Le centre-ville-
Sauter vers: